• Suivez le Lycée Pommerit sur
  • Suivez le lycée sur facebook
  • Consulter les vidéos du lycée

Flash Info

Jeudi 14 décembre : opération bol de riz pour aider des enfants maliens


L’opération « Bol de riz » est une action solidaire qui a pour but d’aider à (...) [ lire la suite ]

Dates portes ouvertes


Notez dès à présent les dates de nos prochaines portes ouvertes : Samedi 27 (...) [ lire la suite ]

Accueil > Actualités > Lundi 6 novembre : découverte du Musée de la Résistance

Lundi 6 novembre : découverte du Musée de la Résistance

Les élèves de terminale Bac Pro Canin-Félin et les apprentis de terminale Bac Pro Agricole viennent de travailler sur le devoir de Mémoire. Accompagnés de Dominique Morice, enseignant d’histoire-géographie, ils se sont rendus au Musée de la Résistance de Saint-Connan (22). « C’est une période qui est enseignée aux élèves. Le musée permet d’aborder la seconde guerre Mondiale à travers l’évolution de la Résistance », explique l’enseignant.

Les élèves ont été guidés dans le musée par Annaïs Laudren , guide du musée, et Pierre Martin, président départemental de l’Anacr (Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance). Le musée de la Résistance répond à une scénographie bien organisée. A travers cinq salles, les visiteurs sont amenés à revivre les différentes étapes de la guerre et de la Résistance, de 1939 à 1945. Dans chaque salle, les élèves sont invités à noter les mots qui leur viennent à l’esprit.

La 1ère salle est consacrée à l’occupation. En entrant le drapeau nazi marque de suite le regard des élèves, le plafond es bas et drapé de rouge, la salle est volontairement hexagonale. D’emblée, quelques élèves confient : « nous ne sommes pas à l’aise ». La guide explique que la salle a été volontairement pensée afin de donner un ressenti d’oppression. A travers des panneaux et les propos de la guide, la 1ère salle permet d’expliquer les raisons de la guerre, l’évolution du conflit, l’invasion de la France, son occupation, la Résistance mais aussi la collaboration.

La 2e salle explique les différentes résistances qui se sont mises en place dans le secteur, de 1940 à 1943. De nombreux portraits de résistants permettent notamment de comprendre le rôle important des renseignements et de la transmission. C’est aussi le réseau Shelburn, avec l’appui logistique qui va permettre aux pilotes anglais qui se sont éjectés de leur appareil abattu, de regagner leur pays pour revenir au combat.

Puis la visite se poursuit avec une salle consacrée aux maquis. L’occasion d’aborder avec les élèves les réseaux d’évasion, le quotidien des maquis, les différentes organisations locales de la Résistance, les parachutages d’armes et de matériel. Une part plus importante est donnée logiquement au maquis local de Coat Malloen dirigé par le commandant Robert. La salle suivante met en scène à travers un film, une décoration rappelant le maquis, le quotidien des résistants membres de ce maquis.

Les lycéens poursuivent la visite et arrivent dans une petite salle de cinéma où un film revient sur les combats au maquis de Coat Malloen et la libération de Guingamp par, notamment, ces résistants au côté des forces américaines. Une visite passionnante qui a permis aux jeunes de découvrir aussi le quotidien des habitants et Résistants durant l’occupation Allemande.

L’album photo de la visite au Musée de la Résistance d’un simple clic ici